Finance comportementale

Comprendre vos préjugés en matière d’investissement objectif

 
Investir est un geste émotif avec des enjeux élevés et un fort degré d’incertitude. Lorsque la pression s’exerce, les investisseurs reviennent parfois à une profonde réflexion, s’appuyant sur leur propre intuition, leurs préjugés et leur sens heuristique pour prendre des décisions de placement. En tant qu’investisseur, vous pouvez utiliser un raisonnement délibéré pour éviter que vos biais n’aient un impact négatif sur vos résultats d’investissement. 

En comprenant vos préjugés et de quelle façon ils entrent en jeu, vous pouvez atténuer vos réactions instinctives avec logique et objectivité pour prendre des décisions de placement plus efficaces.

Préjugés typiques d’investisseur à surveiller 

Aversion aux pertes : s’accrocher à des placements sous-performants par peur de subir une perte. Faites preuve d’objectivité pour prendre du recul. Arrêtez d’examiner le coût initial et envisagez la valeur marchande actuelle de l’investissement, des perspectives d’avenir et de la justification initiale; est-ce toujours exact?

Poursuite de la performance : investir dans un gestionnaire ou un fonds simplement parce qu’il a obtenu un bon rendement. Contrecarrez cette tendance en examinant objectivement l’environnement de marché actuel, vos actifs et la façon dont ils fonctionnent ensemble.

Biais du statu quo : la peur des mauvaises décisions peut paralyser l’investisseur. Le fait d’avoir une justification pour vos placements, la répartition de l’actif et la répartition géographique aide à éviter cette paralysie, parce que vous avez déjà décidé efficacement ce que vous devez faire.

Biais de familiarité : investir dans ce que vous connaissez jusqu’au point où une diversification adéquate ne fonctionne pas. Par exemple, les Canadiens ont tendance à investir trop lourdement sur le marché intérieur.

Ce sont là quelques-uns des préjugés typiques qui peuvent empêcher les gens de prendre les meilleures décisions d’investissement.

Notre nouveau Fonds d’opportunités comportementales, le premier du genre au Canada, tire parti des plus récentes recherches sur la finance comportementale pour atténuer stratégiquement les préjugés typiques des investisseurs et aider les clients à prendre des décisions rationnelles et efficaces dans leurs investissements.