Le parcours financier des femmes

Une démarche vers l’autonomisation financière
  

Interrogées sur leur plus grand regret en matière de finances, une proportion importante de femmes qui participaient à une étude récente1 ont répondu qu’elles n’avaient pas investi suffisamment. Les femmes ont aussi déclaré qu’elles auraient eu avantage à choisir une carrière mieux rémunérée, à moins s’endetter avec leur carte de crédit et à vivre selon leurs moyens. Même si beaucoup de femmes sont confrontées aux mêmes problèmes, la bonne nouvelle c’est que si elles sont inévitables, les erreurs financières comme les autres peuvent être corrigées. Pour les femmes, cela signifie parfaire leurs connaissances financières et avoir davantage confiance dans leur capacité d’atteindre leurs objectifs à long terme. Elles doivent aussi tenir compte de la longévité – et de la nécessité de planifier leurs finances et leur patrimoine dans une perspective à long terme – en particulier du fait que les femmes vivent maintenant beaucoup plus longtemps. Au Canada, par exemple, les femmes vivent en moyenne quatre années de plus que les hommes.2

Il existe donc une tendance nette et significative vers l’autonomisation financière des femmes au Canada. Un nombre croissant de femmes créent de la richesse (grâce à une plus grande participation au marché du travail et au fait qu’elles sont plus nombreuses à obtenir un diplôme d’études postsecondaires) ou héritent d’un patrimoine (légué par leurs parents ou leur conjoint). D’ailleurs, d’ici 2024, on s’attend à ce que le patrimoine privé des femmes canadiennes passe de 1 200 G$ à 2 700 G$, soit 50 pour cent du patrimoine privé total du pays.

Bien que la situation personnelle et la façon de traiter les questions financières varient d’une femme à l’autre, on note aussi certaines similitudes. Pour beaucoup de femmes, l’argent est un sujet émotif étroitement lié à la sécurité et à l’indépendance. Les femmes sont aussi souvent submergées par leurs obligations envers leurs parents vieillissants alors qu’elles sont au sommet de leur carrière et qu’elles doivent en plus s’occuper du ménage et élever des adolescents. Cela peut causer de l’anxiété à ces femmes de la génération « sandwich », qui ont aussi l’impression de manquer de temps et de perdre le contrôle.

« Pour les femmes, l’argent est un moyen d’atteindre un objectif. Par conséquent, elles veulent que l’argent et le placement aient un sens dans leur vie, affirme Sarah Widmeyer, directrice des stratégies de gestion de patrimoine chez Richardson GMP. Elles ne sont pas juste intéressées de savoir combien d’argent elles peuvent accumuler, elles veulent savoir ce que l’argent peut leur apporter – si quelque chose devait m’arriver, est-ce que je pourrais conserver ma maison? Est-ce que j’ai les moyens d’envoyer mes enfants à l’université de leur choix ou de prendre ma mère vieillissante chez moi? », explique Mme Widmeyer.

« Il existe une grande différence dans la façon dont les femmes et les hommes jugent de leur réussite financière. Les hommes accordent plus d’importance au rendement de leur portefeuille de placements ou même à l’aspect concurrentiel entre les portefeuilles, tandis que les femmes veulent avoir l’assurance qu’elles sont sur la bonne voie d’atteindre leurs objectifs financiers et que le pécule qu’elles ont accumulé sera suffisant pour assurer leur subsistance jusqu’à la fin de leur vie. »

Des lignes directrices pour chaque étape de la vie

Tout comme les bilans de santé comportent certaines tâches et particularités reliées à l’âge, voici quelques lignes directrices pour chaque phase de la vie qui vous aideront tout au long de votre parcours financier.
 

 

La vingtaine

Principales caractéristiques : fin des études; entrée sur le marché du travail dans un poste permanent ou contractuel; lancement de votre propre entreprise; perfectionnement de début de carrière.
 

Éléments à considérer

À ce stade précoce de votre vie d'adulte, pensez stratégiquement et fixez des objectifs en termes de carrière et d'orientation de vie. Comme vous vous concentrez sur monter l'échelle de carrière, construisez des solides habitudes financières. Voici quelques-unes des principales habitudes qui peuvent vous être bénéfiques à long terme : pour commencer, devenez une épargnante assidue (le montant dépendra de votre revenu, entre autres), remboursez les prêts étudiants et ne dépensez pas trop sur le divertissement et les activités sociales.

Objectifs financiers et plan financier

Définir des objectifs à court, moyen et long terme chaque année. Envisager de faire appel à un conseiller en placement recommandé par vos parents ou votre réseau, par exemple. À ce stade précoce de votre vie financière, vous pouvez avoir besoin d’aide pour établir un ordre de propriété dans vos objectifs, comme éliminer les dettes et bâtir un fonds d’urgence ou obtenir des conseils pour vos assurances.

Budget

Cela va de pair avec votre plan et vos objectifs financiers. Une fois que vous avez défini vos objectifs et établi un plan concret, vous pouvez déterminer votre budget quotidien, hebdomadaire ou mensuel en fonction de votre revenu.

Épargne

C’est la clé pour la réalisation de vos objectifs financiers. Mettez un certain montant de côté chaque mois et protégez votre épargne contre des ponctions régulières. Songez à ouvrir un compte à court terme pour vos frais de subsistance mensuels et un ou plusieurs autres comptes auxquels il est plus difficile d’accéder pour votre épargne à long terme.

Magasinage intelligent

À l’opposé des achats impulsifs, le magasinage intelligent vous aide à soupeser vos « besoins » et vos « désirs », en particulier pour les achats importants. 

Utilisation des cartes de crédit

Ne vous fiez pas à vos cartes de crédit, en particulier si vous dépassez votre budget. C’est une solution facile, mais à mesure que la dette s’accumule, elle finit par miner votre plan d’épargne et de gestion du patrimoine à long terme.

Assurance adaptée à votre stade de vie

À cette étape, envisagez de souscrire une assurance locataire ou une assurance des biens meubles pour les urgences, ou une assurance invalidité au cas où une blessure devait vous empêcher de travailler.

Phase d’accumulation

Cette phase commence au moment où vous entrez sur le marché du travail et que vous commencez à épargner pour la retraite. C’est vrai, il n’est jamais trop tôt pour commencer à cotiser à un régime de retraite. Utilisez à cette fin un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). N’oubliez pas que l’argent fructifie avec le temps. Au début, vous ne pourrez pas cotiser de grosses sommes, mais vous pourrez par la suite bonifier progressivement vos cotisations à mesure que votre salaire augmente.
 

 

La trentaine et la quarantaine

Principales caractéristiques : achat d’une maison; mariage ou union de fait; divorce; lancement d’une entreprise; fondation d’une famille; approche de la mi-carrière.
 

Éléments à considérer

Laissez vos priorités dicter votre plan. En plus de maintenir les bonnes habitudes financières acquises dans la vingtaine, à ce stade vous pourriez avoir besoin d’ajouter d’autres options ou de revoir les arrangements que vous avez déjà pris.

Accumulation de l’épargne

Selon l’emploi que vous occupez et vos circonstances, la trentaine et la quarantaine sont les périodes de votre vie où vos revenus sont les plus élevés et où l’accumulation (l’épargne) est optimale.

Portefeuille de placements

Mettez l’accent sur la diversification et un horizon à long terme. Habituellement, lorsque vous êtes plus jeune ou durant la phase d’accumulation, vous pouvez prendre davantage de risques et tolérer des niveaux de volatilité plus élevés. Consultez un conseiller en placement.

Prêt hypothécaire

Si vous achetez une maison, faites un choix qui respecte vos moyens et évitez le surendettement.

Considérations liées à la maternité

Planifiez la baisse de revenu et les dépenses supplémentaires qui viennent avec le fait d’avoir un bébé et des enfants à charge. Le magazine MoneySense estime qu’il en coûte 13 366 $ CA par année pour élever un enfant (plus de 240 k$ jusqu’au 18e anniversaire de l’enfant).

Assurance

Revoyez encore une fois vos besoins d’assurance : les assurances vie, soins de santé et maladies graves vous procurent à vous ainsi qu’à votre famille un filet de sécurité essentiel. L’assurance vie peut aussi être une stratégie économique pour bâtir un patrimoine du fait qu’elle est à l’abri de l’impôt, ce qui permet d’investir dans une police d’assurance permanente dûment structurée.

Planification successorale

Revoyez ou créez votre plan successoral complet en y incluant vos actifs numériques. Rédigez un testament.

 

 

La cinquantaine et la soixantaine

Principales caractéristiques : fin de carrière dans la plupart des cas; planification de la retraite; déménagement dans une maison plus petite.
 

Éléments à considérer

La vie professionnelle n’est pas terminée – ou ne devrait pas nécessairement s’arrêter – pour les femmes d’âge mûr. Avec vos années d’expérience, rien ne vous oblige à renoncer à vos ambitions professionnelles si vous avez envie de continuer. Cela pourrait vous permettre d’épargner et d’investir davantage jusqu’à la retraite.

Planification de la retraite et décaissement

Commencez à envisager la phase de décaissement après la retraite, soit la période où vous cessez d’épargner et commencez à dépenser votre pécule. Une planification et une gestion soignées sont nécessaires pour éviter que votre épargne s’épuise trop vite (ce qu’on appelle aussi le risque de longévité). Certaines stratégies de planification incluent l’établissement d’un budget qui estime le montant d’argent dont vous aurez besoin chaque année; la réduction du risque de placement en cas de correction boursière majeure ou de krach boursier; la diminution de vos frais; et le maintien d’une réserve de liquidités correspondant à au moins une année complète de retraits.

Estate planning

Réfléchissez bien à votre plan successoral et à votre héritage. Vous devriez discuter avec votre conseiller de la préparation ou de la mise à jour de votre testament et de l’établissement d’une procuration. Si vous êtes en couple, la perte de votre conjoint est un scénario que vous devez envisager. Établissez un plan qui garantit que le conjoint survivant ne manquera de rien

Assurance

Revoyez vos besoins. Envisagez de souscrire une assurance pour soins de longue durée ou une police hybride combinant l’assurance vie et les soins de longue durée.

Responsabilités d’aidant

Beaucoup de femmes prennent soin de leurs parents malades ou vieillissants – une situation qui peut avoir des conséquences financières importantes. Vous devez entre autres vous demander si vous pouvez vous permettre d’arrêter de travailler ou de travailler moins, tout en assumant une bonne partie des coûts représentés par ces soins supplémentaires, selon la situation.

Déménagement dans une maison plus petite

Déménager dans une maison plus petite ne signifie pas nécessairement renoncer en tout ou en partie au style de vie que vous vous êtes donné en travaillant, mais plutôt ramener la taille de votre maison à une dimension plus facile à gérer. Ce peut être une bonne façon de libérer une valeur nette pour financer vos frais de subsistance. Les choses à considérer pour choisir un bon emplacement pour votre nouvelle maison incluent un accès facile aux moyens de transport, aux soins médicaux et aux divertissements et, s’il y a lieu, la proximité de la famille.

Dons de bienfaisance

L’établissement d’une stratégie de dons de bienfaisance à long terme peut faire partie intégrante de votre plan financier, que ce soit pour faire un don unique ou pour établir un legs familial durable. Au Canada, vous pouvez utiliser certaines stratégies fiscales pour optimiser l’efficacité fiscale de vos dons.


 

Le conseiller en placement de Richardson GMP collabore avec nos professionnels internes de la planification fiscale et successorale afin d'offrir des solutions de gestion de patrimoine sur mesure conçues pour répondre aux besoins en matière d'impôt, de succession, d'assurance, de philanthropie et de relève des entreprises.

Notre approche. Notre savoir-faire. Notre expérience.

Notre différence.

 


Étude américaine effectuée par Merrill Lynch en collaboration avec Age Wave, en mars 2018.

Au Canada, l’espérance de vie moyenne des hommes nés en 2012 est de 80 ans, et de 84 ans pour les femmes, selon un rapport de l’Organisation mondiale pour la santé. (Statistiques sanitaires mondiales 2014).


Le parcours financier des femmes

Les thèmes de la santé et de la richesse sont intrinsèquement liés. En vieillissant, il est important de rester en bonne santé pour profiter d’une longue vie. En même temps, il est important d’avoir la santé financière nécessaire pour subvenir à nos besoins dans les années à venir.

En lire plus.

Reprenez votre carrière après une longue absence

Retourner sur le travail du travail après une longue période d’absence peut être un processus difficile. Définissez vos objectifs professionnels et utilisez nos stratégies pour reprendre votre carrière.

En lire plus.