Déclaration annuelle d’impôt sur le revenu pour les particuliers

Un rappel des dates clés pour l’année fiscale 2019-2020
  

Même si cette crise de santé publique est toujours en cours, les déclarations d’impôts doivent quand même être présentées.

Les mots ne suffisent pas à décrire tout ce qui s’est passé, se passe et se passera pendant la pandémie de la COVID-19. Cependant, une chose ne changera pas : les impôts (et leur déclaration). Le gouvernement fédéral a offert d’importantes aides financières et d’autres services de soutien à de nombreux Canadiens dont, notamment, quelques concessions concernant les déclarations d’impôts des particuliers. Les déclarations d’impôts des particuliers pour l’année fiscale 2019 doivent désormais être déposées le 1er juin 2020 pour les salariés et le 15 juin 2020 pour les travailleurs indépendants. En outre, le paiement des impôts courants est prolongé sans pénalité jusqu’au 1er septembre 2020.

Les dates limites normales de dépôt des déclarations pour l’année fiscale 2019 sont le 30 avril pour les salariés et le 15 juin pour les indépendants. La plupart des employés devraient maintenant avoir reçu tous les feuillets d’impôt comme prévu et être en mesure de produire une déclaration d’impôt (T4, T3, T5, TRIF, TRSP, etc.).

Donc, si la date limite de dépôt a été reportée, devriez-vous également retarder votre déclaration d’impôt?
 


Première option : « J’attends un remboursement de l’ARC »

Dans cette situation, il est garanti qu’à moins que la déclaration ne soit déposée auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC), vous ne receverez aucun remboursement! Donc, OUI, assurez-vous que la déclaration d’impôt est déposée par voie électronique pour obtenir le remboursement le plus rapidement possible, directement dans votre compte bancaire.
 


Deuxième option : « Je m’attends à devoir de l’argent à l’ARC »

Dans cette situation, il n’est pas nécessaire de tarder, et déposer votre déclaration dès que vous avez toutes vos informations AVANT la date limite de dépôt est essentiel. Bien que le montant dû pour 2019 ne doit pas être payé avant la date limite actuelle du 1er septembre, une pénalité de retard importante basée sur le solde dû pour 2019 est applicable si la déclaration de revenus de 2019 n’est pas soumise avant la date limite de production.

Remarque : Cette prolongation de la date limite de paiement au 1er septembre inclue les particuliers qui devraient normalement effectuer un versement le 15 juin pour les impôts de 2020.
 



Une troisième considération est votre admissibilité à toute autre prestation publique, comme l’Allocation canadienne pour enfants. Le fait de retarder votre déclaration d’impôts pourrait avoir un impact négatif sur le montant de ces prestations.

Consultez la liste complète des échéances de production des déclarations de revenus des particuliers, des sociétés, des fiducies et autres types de déclarations de l’ARC.

Que vous soyez physiquement éloigné dans le « camp remboursement » ou dans le « camp dû », il n’est pas nécessaire d’encourir une pénalité de retard de la part de l’ARC simplement parce que le délai de production a été dépassé. La vie nous offrira sans aucun doute de nouveaux défis dans les semaines et les mois à venir. Remplir sa déclaration d’impôt annuelle à temps est la chose prudente à faire.

L’équipe de Planification fiscale et successorale de Richardson GMP a préparé un certain nombre d’articles sur la fiscalité ainsi qu’une liste de contrôle pour votre déclaration annuelle. Veuillez communiquer avec votre Conseiller en placement pour obtenir de plus amples renseignements.