Le tsunami gris

Comment travailler avec un Conseiller peut vous aider à vous préparer pour certains des défis du vieillissement

Dans un peu plus de 10 ans, les plus jeunes baby-boomers auront 65 ans, ce qui signifie qu’un Canadien sur quatre sera une personne âgée d’ici 2030.

« Il y a incontestablement un changement séismique dans la démographie de ce pays. Notre cabinet s’efforce d’aider les Canadiens vieillissants à faire face à de nombreux enjeux interreliés », affirme Sylvia Azoulay, vice-présidente, Planification fiscale et successorale chez Richardson GMP. 

« Un sentiment d’incertitude plane autour de la retraite. En vieillissant, de nombreuses personnes sont préoccupées par leur mode de vie qui pourrait notamment être affecté par la perte d’autonomie et les défis que représente la réduction des dépenses, la crainte de survivre à leurs ressources financières ou encore par les coûts des soins de santé », dit-elle.

« Les Conseillers Richardson GMP s’efforcent de comprendre l’ensemble de la situation de leur client – y compris ce que la retraite signifie pour eux en tant qu’individu. Nous avions l’habitude d’envisager la retraite comme l’arrêt de la vie active pour nous consacrer au golf. Plus maintenant. Aujourd’hui, la retraite est un changement de rythme – peut-être un passage au temps partiel ou du bénévolat, mais la vie active se poursuit. Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, la retraite ajoute un niveau supplémentaire de complexité : comment tout lâcher lorsque votre identité est étroitement liée à l’entreprise que vous avez créée? » 

Le rôle du Conseiller est donc de rassurer et de mieux préparer ses clients pour l’avenir.

« Nous établissons des projections de retraite avant que les clients n’atteignent l’âge de la retraite pour répondre à ces questions difficiles avant qu’elles ne surviennent : Quand puis-je prendre ma retraite? Combien puis-je dépenser? Est-ce que ce sera suffisant? » Mme Azoulay ajoute que d’autres questions sont inévitables puisque les clients cessent de travailler, vendent leur entreprise et doivent tirer un revenu de leur épargne-retraite et de leurs placements.

« Vous disposez de plusieurs “seaux” : REER, CELI, pension de la Sécurité de la vieillesse (SV), Régime de pensions du Canada (RPC). Avec l’expertise de notre groupe de planification fiscale et successorale, nos Conseillers en placement peuvent analyser votre situation singulière et vous aider à choisir la meilleure stratégie pour puiser dans ces différentes catégories de placements. »

Mme Azoulay souligne également qu’en vieillissant, les clients à valeur nette élevée accordent une importance particulière à la planification successorale.

Parmi les questions clés, mentionnons les suivantes : « Comment puis-je transférer mon patrimoine à la prochaine génération de la façon la plus avantageuse possible sur le plan fiscal » et « Comment puis-je planifier aujourd’hui pour pallier à une invalidité future? Il s’agit de conversations très difficiles impliquant des procurations (parfois appelées des instructions personnelles), mais nous pouvons vous aider à mener ces discussions avec la prochaine génération », dit-elle.

« En fin de compte, nous voulons aider les familles de nos clients à assurer une transition en douceur de leur patrimoine afin que tout soit clairement énoncé, facile à administrer et en évitant les conflits », explique Mme Azoulay. « Nous sommes là pour aider les gens à avoir ces conversations importantes, à choisir les bonnes stratégies financières et pour les rassurer. »

Des conseils améliorés pour des clients uniques

« L’âge moyen du veuvage au Canada est de 56 ans selon Statistique Canada », affirme Sarah Widmeyer, directrice, Stratégies patrimoniales chez Richardson GMP et animatrice de la nouvelle série de balados Conversations sur le patrimoine. « Comme les femmes ont une espérance de vie plus longue de plusieurs années que les hommes, ce sont elles qui sont essentiellement confrontées aux problèmes de santé et de patrimoine en vieillissant ».

Pour les femmes, qui deviennent les principales détentrices de richesse au Canada, l’argent est principalement associé à la sécurité, à l’indépendance et au mode de vie.

« Ce n’est pas seulement une question de dollars et de cents pour nous. Les Conseillers Richardson GMP savent comment parler aux femmes et comment faire le lien entre les questions financières et notre réalité - ce que peut faire notre argent et comment il peut soutenir notre mode de vie lorsque nous vieillissons », dit-elle.

« Il faut également tenir compte du fait que les femmes sont largement considérées comme les principales dispensatrices de soins. Nous passons moins de temps sur le marché du travail afin d’élever nos enfants ou prendre soin de parents vieillissants, ce qui signifie que si je m’occupe d’un parent âgé ou d’un autre adulte, mon énergie n’est pas dirigée à gagner suffisamment pour subvenir à mes besoins pendant ma retraite. En tant que Conseillers de confiance, nous tenons compte de ces éléments dans l’élaboration d’un plan de fortune pour les femmes. »

Maintenant que le tsunami gris est en marche, Mme Widmeyer voit les Canadiens vieillissants, en particulier les femmes, dans une meilleure position pour exiger des Conseillers des conseils à valeur ajoutée exceptionnels.

« Les particuliers et les propriétaires d’entreprise qui possèdent des actifs importants ne devraient pas se contenter de conseils génériques qui ne tiennent pas compte de leur situation particulière ou qui n’offrent pas de véritables solutions multidimensionnelles intégrant tous les aspects de leur vie, y compris la planification du patrimoine pour la prochaine génération ».

« De bons conseils valent de l’or en matière de retraite et de vieillissement. Ces conseils vont bien au-delà de la question de savoir où et comment investir pour vous aider à prendre les bonnes décisions qui amélioreront votre niveau de vie durablement. » 
 

Une même famille, différentes perspectives

Une même équipe, différentes perspectives. Les parents vieillissants et leurs enfants majeurs peuvent avoir des points de vue très différents sur les décisions reliées au style de vie, qu’il s’agisse de l’emménagement dans un logement plus petit, du train de vie à la retraite ou des soins à demander.

En lire plus.